À l'Association internationale des journalistes religieux, nous sommes nombreux à être directement touchés par la pandémie de coronavirus, ou COVID-19. Nous publions cet échantillon de sagesse spirituelle que nous avons recueilli dans le monde entier afin d'encourager tous les journalistes à rendre compte de ce thème vital dans la crise. Le virus se propageant très rapidement, la plupart des messages émis par les gouvernements - et par les responsables religieux - se concentrent sur des questions pratiques, telles que les fermetures temporaires et autres restrictions.

Pape François
Pape François

Cependant, dans le meilleur des cas, les chefs religieux du monde entier inspirent également des milliards de familles à faire face à l'anxiété et à rester compatissants envers leurs voisins.

Si vous lisez cet article en tant que chef religieux ou enseignant, inspirez-vous de ces exemples pour communiquer avec vos fidèles.

Si vous lisez cet article en tant que journaliste, vous comprendrez l'intérêt d'un reportage plus approfondi dans votre région ou votre communauté.

Si vous lisez ces lignes en tant que personne en quête d'inspiration, nous espérons que ces mots vous seront utiles.

Pape François, Vatican

Le pape François s'est exprimé à plusieurs reprises sur le coronavirus. Il a utilisé l'Angélus du dimanche 8 mars afin d'offrir des prières et d'appeler à une réponse mondiale empreinte de compassion. Au cours de la semaine écoulée, il a proposé un large éventail de prières que les fidèles peuvent utiliser en cette période de crise, y compris des prières catholiques demandant l'intercession de Marie. Le 12 mars, le pape a également prié pour les responsables gouvernementaux qui doivent prendre des décisions très difficiles.

Continuons à prier ensemble pour les malades, leurs proches, les parents qui ont des enfants à la maison, mais surtout je vous demande de prier pour les autorités, a déclaré le pape au début de la messe du 12 mars. Les autorités gouvernementales, a-t-il dit, doivent prendre des décisions et, souvent, ils doivent décider de mesures que les citoyens n'apprécient pas. Mais c'est pour notre bien. Extrait d'un article du magazine America.

L'intention du pape François pour la messe du vendredi 13 mars était destinée aux pasteurs :

Je voudrais aussi prier aujourd'hui pour les pasteurs qui doivent accompagner le peuple de Dieu dans cette crise. Que le Seigneur leur donne la force et la capacité de choisir les meilleurs moyens d'aider. Les mesures drastiques ne sont pas toujours bonnes. C'est pourquoi nous prions pour que l'Esprit Saint accorde aux pasteurs le discernement pastoral afin qu'ils perçoivent des mesures qui ne laissent pas seul le peuple saint et fidèle de Dieu, et pour que le peuple de Dieu se sente accompagné par ses pasteurs.

D'autres sites intéressants pour suivre Francis sont le site du Saint-Siège et le site d'information du Vaticanqui est disponible dans plus de 30 langues.

Dicastère pour la promotion du développement humain intégral, Saint-Siège

Un thème récurrent dans les prières et les méditations proposées par les chefs religieux est la mise en garde contre la transformation de la panique suscitée par le virus en une peur de la maladie. l'autre, notamment de étrangers. Les Dicastère pour la promotion du développement humain intégral est le conseil du pape François qui veille aux besoins des minorités vulnérables, y compris les migrants, les réfugiés et d'autres groupes à risque.

Du Dicastère :

Pour toute personne, croyante ou non, c'est le moment de comprendre la valeur de la fraternité, d'être inséparablement liés les uns aux autres ; un moment où, du point de vue de la foi, la valeur de la solidarité, qui naît de l'amour sacrifié pour les autres, est mise en évidence, nous aide à voir la autres-qu'il s'agisse d'une personne, d'un peuple ou d'une nation, non pas comme une sorte d'instrument [...], mais comme notre voisin, a assistant (cf. Gn 2, 18.20), d'être associé, au même titre que nous-mêmes, au banquet de la vie auquel tous sont également conviés par Dieu. (SRS 39.5). La valeur de la solidarité doit également être incarnée. Pensons à notre voisin, au collègue de bureau, à l'ami de l'école, mais surtout aux médecins et aux infirmières qui risquent la contamination et l'infection pour sauver ceux qui sont infectés. Ces travailleurs vivent et nous montrent le sens du mystère pascal : le don et le service.

Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson
Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson

[Prions donc pour que Dieu le Père augmente notre foi, aide les malades à guérir et soutienne les travailleurs de la santé dans leur mission. Efforçons-nous d'éviter la stigmatisation des personnes touchées : la maladie ne connaît pas de frontières ni de couleur de peau ; au contraire, elle parle un seul langage. Cultivons la La sagesse du cœur, un attitude imprégnée de l'Esprit Saint dans ceux qui savent s'ouvrir à la souffrance de leurs frères et reconnaître en eux l'image de Dieu.

Son Eminence le Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, préfet du Dicastère pour la promotion du développement humain intégral. Message en temps de Coronavirus (COVID-19), 11.03.2020 : Redécouvrir le pouvoir de la prière afin que Dieu le Père augmente notre foi, aide les malades à guérir et soutienne les travailleurs de la santé dans leur mission. Une version différente du site du Dicastère sur le Saint-Siège.

Conférence des évêques catholiques irlandais

En tant que personnes de foi, nous sommes appelés à affronter les peurs de ce moment avec un courage qui n'est pas le nôtre et avec un cœur généreux. Dieu est avec son peuple dans les bons et les mauvais moments. Comme les croyants de tous les temps, nous disons : Si je devais marcher dans la vallée des ténèbres, je ne craindrais aucun mal car tu es là. À l'heure de l'épreuve, Jésus nous appelle, nous ses disciples, à servir le bien commun en prenant nos responsabilités les uns envers les autres et à donner la priorité aux plus vulnérables de notre communauté plutôt qu'à nos propres désirs et aspirations. En ce moment, notre première préoccupation doit être les personnes âgées, les malades et les personnes souffrant de pathologies sous-jacentes.

Conférence des évêques catholiques d'Irlande déclaration sur les considérations liturgiques dans le contexte du COVID-19 (Coronavirus).

Fédération des conférences épiscopales d'Asie (FABC)

Cardinal Charles Maung Bo
Cardinal Charles Maung Bo

Ce sont aussi des moments où l'on reconnaît avec humilité la fragilité humaine et notre nature mortelle. Les affirmations athées, l'arrogance déplacée dans l'invincibilité des armes et la supériorité technologique ont donné à de nombreux dirigeants l'illusion d'un pouvoir débridé. Le seul super pouvoir sur nos vies est Dieu. Les catastrophes naturelles et les pandémies nous rappellent sinistrement que notre existence est limitée. Nous sommes impuissants face à une attaque de microbes invisibles, même si nous avons accumulé un arsenal d'armes mortelles. Les armes de la mort sont disponibles, mais aucun antidote n'a été trouvé jusqu'à présent pour ce virus ! La vie devient une marchandise. Le caractère sacré de la vie humaine est supplanté par les intérêts économiques. Le pape François mène une guerre contre l'injustice économique et l'injustice environnementale.

Cardinal Charles Maung Bo, SDB - Archevêque de Yangon, Myanmar, Président de la Fédération des conférences épiscopales d'Asie (FABC). Déclaration

Vaudois Tableau

Nous n'avons pas de préceptes à observer et toute personne évangélique sait qu'elle peut lire la Bible et prier chez elle avec ceux qui souhaitent s'associer dans un petit groupe de parents et de voisins qui suivent les paroles de Jésus : Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis avec eux.. Mais notre vocation va au-delà de l'individu : Dieu nous a appelés à être un corps, rassemblant nos individualités parce que notre foi, ses questions et ses espoirs ont besoin du réconfort des autres et des autres dans l'écoute commune de la Parole. En tant que protestants, l'église n'est pas un événement secondaire pour nous.

Conseil de la Table vaudoise : La foi au-delà de la peurLettre aux membres des Églises vaudoise et méthodiste

Église d'Angleterre

Lettre à tous les membres du clergé-Nous sommes tous dans le même bateau et nous devons tous être attentifs aux défis et aux exigences auxquels nous pourrions être confrontés. Nous demandons régulièrement des conseils au niveau national et nous sommes très reconnaissants à tous ceux qui travaillent avec nous. Il est clair qu'aucun d'entre nous ne sait précisément comment la situation actuelle va évoluer. Nous devons donc prier et travailler pour nous préparer à toutes les éventualités raisonnables. Au cours de cette période de carême, nous sommes tous conscients des défis auxquels nous sommes confrontés jour après jour. Nous devons maintenant continuer à travailler ensemble et à prier les uns pour les autres, en faisant preuve de compassion et de résilience et, surtout, en prenant soin des personnes marginalisées dans nos sociétés.

Justin Welby, archevêque de Canterbury, et John Sentam, archevêque de York. Église d'Angleterre. Lettre à tous les membres du clergé Le site officiel de l'Église d'Angleterre comprend des prières et des passages courts pertinents d'écritures pour la lecture et la contemplation.

L'Église épiscopale aux États-Unis

Nous faisons partie de la famille humaine de Dieu. Jésus est venu nous montrer que son chemin d'amour est le chemin de la vie. C'est la famille humaine de Dieu. Nous sommes à une époque où il est important de s'en souvenir pour chacun d'entre nous.

Nous sommes dans le même bateau. Ce qui affecte certains directement affecte tous indirectement. Nous faisons partie d'une famille. La famille humaine de Dieu.

Ce week-end, le directeur de l'Organisation mondiale de la santé a déclaré ce qui suit, et je cite, Nous le voyons venir depuis des années. Le moment est venu d'agir. Il ne s'agit pas d'un exercice. Cette épidémie peut être repoussée, mais seulement grâce à une approche collective, coordonnée et globale de notre part à tous.

Nous sommes tous concernés. Nous sommes une famille... Alors, veillez sur vos voisins, veillez les uns sur les autres. Veillez sur vous-mêmes. Écoutez ceux qui ont des connaissances qui peuvent nous aider à nous guider sur le plan médical et à nous guider sur le plan social. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour y parvenir ensemble, pour répondre aux besoins des uns et des autres et pour répondre à nos propres besoins.

Une chronique publique partagée sur Internet par l'évêque président Curry.
Rabbin Angela W. Buchdahl
Rabbin Angela W. Buchdahl

Rabbin Angela W. Buchdahl

Le rabbin Buchdahl est le grand rabbin de l'historique Synagogue centrale de New York.

Pikuach Nefesh, le principe du sauver une vie, est primordiale dans notre tradition. Elle l'emporte sur toutes les autres lois, y compris l'observance du shabbat. Avec l'explosion des cas de COVID-19 à New York, il n'est pas exagéré de dire que notre réponse peut être une question de vie ou de mort. Nous avons consulté certains des principaux établissements de santé de notre ville, et ils ont clairement indiqué que l'un des objectifs les plus importants était d'aider les personnes atteintes du COVID-19 à se protéger contre les maladies infectieuses. aplatir la courbe, afin de ralentir la propagation du virus par la distanciation sociale et de réduire le risque de surcharge du système de santé de notre ville et de notre pays. Compte tenu du mandat de notre tradition, qui consiste à placer le sauvetage de vies humaines au-dessus de toutes les autres mitzvot, l'équipe dirigeante a pris la décision très difficile de faire en sorte que, dès le début du shabbat, ce vendredi, le centre devienne un centre de soins de santé entièrement autonome. virtuel la congrégation. C'est l'un de ces moments où une communauté est mise à l'épreuve mais peut aussi offrir un sanctuaire - même lorsque nous ne pouvons pas être physiquement dans notre foyer spirituel.

Déclaration du rabbin le 12 mars
Thich Nhat Hanh
Thich Nhat Hanh

Communauté bouddhiste au Village des Pruniers

De la communauté de Thich Nhat Hanh en France :

En tant que communauté, nous profitons de cette occasion pour faire une pause et réfléchir à l'état de notre planète et à la réalité de notre inter-être. Au cours des deux prochains mois, notre sangha de 210 moines et plus de 50 résidents laïcs continuera à vivre simplement, à réduire les déplacements inutiles et à poursuivre ses études, sa formation et sa pratique, ainsi que son travail de préparation du Village des Pruniers en vue de sa réouverture au cours des mois d'été. Bien que les conditions actuelles ne nous permettent pas de vous accueillir ici pour pratiquer avec nous ce printemps, nous espérons que vous aurez l'occasion de profiter de la situation pour prendre le temps de faire une pause, de ralentir et de simplifier votre vie, en saisissant les occasions de vous reposer, de passer du temps dans la nature et de prendre soin de vous-mêmes et de vos proches.

Mise à jour sur le village des prunes le 2 mars.

Imam Sheikh Abdul Rahman Sudais

L'imam Sheikh Abdul Rahman Sudais est l'imam en chef de l'université d'Oxford. al-Masjid al-Ḥarām, la Grande Mosquée de la Mecque .

Cheikh Abdul Rahman Sudais
Cheikh Abdul Rahman Sudais

Le gouvernement a renoncé à certains de ses intérêts pour la sécurité des personnes, en suivant ses obligations religieuses et humanitaires, et en mobilisant toutes les capacités pour limiter la propagation de cette épidémie et préserver la sécurité des citoyens et des résidents. Le devoir religieux, moral et humanitaire veut que chacun respecte ces décisions et suive toutes les procédures pour sa sécurité et celle de tous.

[Toute violation des règlements, des instructions et des mesures de précaution nécessaires prises par le gouvernement du Royaume dans la lutte contre le Coronavirus émergent (Covid 19) est une violation illégale interdite par la religion. Le Prophète Mohammed (PBUH), dans un certain nombre de hadiths, a mentionné les principes de la quarantaine, avec la déclaration la plus claire, et a empêché les personnes qui en font partie d'entrer ou de rester dans le pays.
quitter les villes touchées par la peste.

Site web électronique de Dora (en arabe)

Société islamique d'Amérique du Nord

Au nom de plusieurs groupes islamiques - La protection de la vie humaine est l'un des objectifs fondamentaux de la charia islamique. Ce concept prime sur tous les autres objectifs de la foi islamique, car la vie représente le fondement de notre existence. Par conséquent, la préservation de la vie humaine et des droits de l'homme est parfois bien plus importante que la continuité des pratiques de dévotion, même les plus essentielles.

Le Prophète (SAW) nous a donné des directives spécifiques pour faire face aux menaces qui pèsent sur la communauté, telles que les épidémies. La quarantaine, l'isolement social, l'interdiction de voyager et la restriction des déplacements, des visites, des rassemblements et de la socialisation font partie des mesures de précaution et de prévention spécifiées dans les hadiths authentiques. La crainte pour sa sécurité est une véritable raison islamique de renoncer à certains actes et rituels islamiques fondamentaux. Le Prophète (SAW) a renoncé au serment d'Islam d'un membre de la tribu Banu Thaqi'f qui souffrait de la maladie de Hansen (lèpre). Par conséquent, les actes de dévotion tels que les prières quotidiennes et hebdomadaires en congrégation, y compris celles des funérailles, du Taraweeh et de l'Aïd, peuvent être temporairement interrompus afin d'éviter des dangers mortels et généralisés tels que les pandémies.

Déclaration commune par l'Association médicale islamique d'Amérique du Nord (IMANA), les Professionnels de santé musulmans américains (AMHP), la Société islamique d'Amérique du Nord (ISNA) et le Conseil du Fiqh d'Amérique du Nord (FCNA)

Communauté islamique de Sicile, Italie

Au nom d'Allah, le Clément, le Miséricordieux. En tant que croyant, je pars du texte sacré où Allah le Très-Haut a dit : Rien ne peut nous affecter en dehors de ce qu'Allah a écrit pour nous. Il est notre protecteur. Ayez confiance en Allah, vous qui croyez. Coran, chapitre Al Tauba (Repentir 51). Je me souviens que dans les moments difficiles, les prières, les invocations, les demandes de pardon pour les péchés, les dons et le jeûne sont recommandés. À cet égard, le Prophète Muhammad, pbsl, a dit : Invoquer Allah, le louer, prier et faire des dons. Nous devons revenir sincèrement à Allah et nous souvenir de ses paroles : Dis, Qui vous sauvera des ténèbres de la terre et de la mer ? Invoquez-le humblement et en secret : Si vous nous en libérez, nous vous en serons certainement reconnaissants. ...

L'Islam prend en compte les besoins du croyant, et ce également dans le cadre de la prière, car l'Islam attribue à la sacralité de la vie et de la personne humaine (et à sa préservation) une valeur supérieure à celle du respect des préceptes. Nous demandons à Allah le Très Haut d'alléger cette souffrance pour tous, de guérir les malades et de prendre soin d'eux.

Kheit Abdelhafid, Imam de la Mosquée de la Miséricorde de Catane (Italie) ; Président de la Communauté islamique de Sicile (Italie).
Khalifa Mirza Masroor Ahmad
Khalifa Mirza Masroor Ahmad

Communauté musulmane ahmadiyya

Chaque Ahmadi doit accorder une attention particulière aux prières et à l'amélioration de sa condition spirituelle. Il faut également prier pour le monde en général, afin qu'Allah le Tout-Puissant leur donne des conseils. Au lieu de se plonger dans des activités mondaines et de négliger Dieu, qu'Allah leur permette de reconnaître leur véritable Créateur.

Sa Sainteté Mirza Masroor Ahmad, cinquième khalife (calife) de la communauté musulmane ahmadiyya. Vidéo : Sermon du vendredi 6 mars 2020 : Des hommes d'excellence.Le chef de la communauté musulmane Ahmadiyya appelle les musulmans à adopter des mesures de précaution pour enrayer la propagation du coronavirus Vidéo : Sermon du vendredi, 6 mars 2020 : Hommes d'excellence.
Président de l'église LDS Russell M. Nelson
Président de l'église LDS Russell M. Nelson

Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours

Président Russell M. Nelson :

Frères et sœurs, prenez bien soin de vous et de vos proches. Et cherchez des occasions d'aider ceux qui vous entourent, de près ou de loin. Nous avons le grand privilège d'exercer notre ministère auprès de nos voisins, où qu'ils vivent. Des changements temporaires dans notre routine habituelle peuvent nous donner plus de temps pour expérimenter à quel point l'étude de l'Évangile centrée sur le foyer peut être précieuse.

Un projet d'envergure internationale a partagé une vidéo des conseils pastoraux de Nelson aux membres de la communauté LDS dans le monde entier.

Merci de partager les nouvelles

Nous tenons à remercier nos collègues du monde entier qui nous ont fait part d'informations émanant de chefs et de groupes religieux de leur région. Parmi eux :

  • KENYA : La Conférence des évêques catholiques du Kenya a invité les chrétiens à prier pour la fin de la pandémie et à suivre les lignes directrices pour éviter que les célébrations liturgiques et autres rassemblements ne facilitent la propagation accidentelle du coronavirus : Lignes directrices de la KCCB sur COVID19
  • GRECE : Le Patriarcat œcuménique de Constantinople a publié une déclaration annonçant la nouvelle décision de l'Église concernant le COVID-19. Le patriarche Bartholomée s'exprime ainsi : Nous traverserons cette période comme un voyage dans le désert pour atteindre la terre promise, où la science, par la grâce de Dieu, vaincra ce virus. Nous sommes certains que, grâce à nos prières également, la science l'emportera. Il est donc bon que nous restions unis dans l'esprit, alors que nous poursuivons le combat de la repentance et de la sainteté. Texte intégral du discours du patriarche.
  • EGYPTE : Theorodos II, patriarche orthodoxe d'Alexandrie et de toute l'Afrique, cite l'Evangile de Luc, dans son Encyclique sur le COVID-19 : Il est désormais avéré que le monde entre dans une ère apocalyptique, où personne ne se sent en sécurité et où les tambours de la guerre se coordonnent avec les cris des hommes dont le cœur s'effondre sous l'effet de la peur et de l'attente de ce qui va se passer sur la terre. (Luc 21:26).
  • Dans une déclaration pastorale commune historique, les Conseil oecuménique des Eglises et les organisations œcuméniques régionales ont affirmé qu'il était urgent de s'unir pour protéger la vie dans le contexte de la pandémie de COVID-19 : Un temps pour un christianisme pastoral, prophétique et pratique.