Notre objectif

L'Association internationale des journalistes religieux (IARJ) existe pour soutenir les journalistes qui traitent de la religion dans le monde entier. Nous nous sommes donné pour mission de :

  • Construire un organisme professionnel respecté et un réseau de reporters qui peuvent approfondir la compréhension de la religion au-delà des frontières nationales.
  • Fournir une source fiable sur les religions du monde
  • Contribuer à des dialogues constructifs sur la foi
  • Devenir une ressource indispensable pour les journalistes du monde entier qui traitent de la religion
  • Soutenir nos membres confrontés à la discrimination et à la récrimination

Ce qui nous guide

Nous savons que la transparence, l'humilité, l'intégrité, l'équité et l'excellence sont essentielles pour rendre compte de la religion. Le rôle d'une presse libre et indépendante est essentiel à la santé et au bien-être des nations et de leurs habitants, quelle que soit leur forme de gouvernement. Le droit à une presse libre est fondamental pour notre liberté. Couvrir les questions religieuses ne devrait pas être dangereux.

Un journalisme précis et indépendant, axé sur le rôle de la religion dans nos vies individuelles et collectives, est essentiel à la compréhension personnelle, communautaire et mondiale. L'IARJ rassemble des journalistes du monde entier pour collaborer, coopérer et apprendre les uns des autres.

Notre histoire

Fondation

Tout a commencé avec l'idée de réunir des journalistes du monde entier couvrant les questions de croyance, travaillant ensemble dans un esprit de respect mutuel afin d'apprendre les uns des autres. En préparation, nous avons passé près de trois ans à organiser cinq cours-dialogues de six semaines avec plus de 200 rédacteurs religieux de 90 pays. Nous en avons visité des centaines d'autres à travers le monde pour connaître leurs idées et leurs recommandations.

Le centre Bellagio sur le lac de Côme en Italie
Le centre Bellagio
Les membres fondateurs de l'IARJ posant contre un mur extérieur du Bellagio Center
Les membres fondateurs de l'IARJ devant le Bellagio Center

En 2012, l'IARJ a tenu sa première réunion au centre de la Fondation Rockefeller à Bellagio, en Italie. Plus de 30 journalistes religieux de 23 pays se sont réunis pour partager leurs expériences. Ensemble, nous avons créé la plus grande, la plus diverse et la première organisation véritablement mondiale au service des journalistes couvrant les questions de foi et de croyance.

Impact et réalisations

Depuis sa création, l'IARJ s'est développé pour devenir le premier réseau de journalistes religieux primés et qualifiés dans le monde entier. Nous continuons à offrir certaines des ressources les plus complètes pour les journalistes internationaux couvrant la religion.

Ressources

L'IARJ a amélioré les compétences de centaines de journalistes impliqués dans la couverture de l'actualité religieuse en développant des ressources de données sur la religion, des formations professionnelles, des directives éthiques, des réunions et des dialogues, et en établissant des partenariats avec des organisations apparentées.

Nous avons encouragé l'excellence, l'éducation et l'innovation dans le journalisme religieux par le biais de bourses d'études, de subventions et de prix.

GlobalPlus

L'IARJ a produit et distribué huit aperçus majeurs de questions internationales cruciales en matière de religion. Ce projet, intitulé GlobalPlus, a été co-sponsorisé par l'ARDA et rédigé par des journalistes internationaux qui comptent parmi les meilleurs spécialistes dans leur domaine. Outre des ressources durables et de grande qualité destinées aux journalistes religieux, nous en avons également fourni aux éducateurs, aux étudiants, aux décideurs politiques et au grand public.

Conférences

À ce jour, l'IARJ a organisé 11 conférences dans 9 pays, auxquelles ont participé plus de 200 journalistes de plus de 50 nations. Chaque événement a été organisé par un comité de journalistes originaires de la région d'accueil.

Principaux membres

Conseil d'administration

Notre organisation est devenue l'association la plus importante et la plus fiable d'écrivains religieux mondiaux grâce à un modèle de leadership qui illustre le respect mutuel et la dignité. Notre conseil d'administration et notre personnel sont des journalistes de premier plan issus de tous les continents.

Peggy Stack, directrice exécutive (États-Unis)

Peggy Stack photo du St Lake Tribune
A l'IARJ

Peggy est l'un des membres fondateurs de l'IARJ. En tant que directrice exécutive, elle facilite la communication entre le conseil d'administration et les comités, participe à l'organisation des conférences et dirige les efforts de collecte de fonds.

Contexte

Peggy Fletcher Stack est une journaliste religieuse chevronnée de l'hebdomadaire Salt Lake City Tribune dans l'Utah, aux États-Unis. Elle a été embauchée à la Tribune en 1991 pour couvrir les différentes religions de l'Utah, en particulier le mormonisme. Peggy a parlé de pardon avec l'archevêque Desmond Tutu, a failli s'évanouir en attendant le Dalaï Lama, a jeûné avec des musulmans pendant le Ramadan - et a fait des reportages sur 50 conférences générales semestrielles consécutives de la SDN.

Elle a remporté des dizaines de prix d'écriture religieuse. Son équipe à la Tribune a remporté un Pulitzer en 2017. Elle voyage fréquemment dans le monde entier.

Liens

Uday Basu, président du conseil d'administration (Inde)

A l'IARJ

Uday Basu a été associé pendant de nombreuses années à la direction de la The StatesmanLe journal de l'Inde est un quotidien anglais de premier plan créé par un journaliste britannique, Robert Knight, dans la seconde moitié du 19e siècle. Il est largement respecté dans le monde entier pour son expertise en matière de reportages sur la religion.

Contexte

Uday a commencé comme journaliste débutant à The Statesman en 1979. Au fil des ans, il a occupé différentes fonctions au sein du journal, rédigeant des milliers d'articles, de reportages et d'analyses sur divers sujets, notamment la religion et la politique. Il est finalement devenu rédacteur en chef coordinateur, le poste numéro 2 après celui de rédacteur en chef, pendant plusieurs années jusqu'à sa retraite en août 2020. Aujourd'hui, il rédige des éditoriaux pour un autre journal important de l'est de l'Inde, Poste d'Orissa.

Endy Bayuni, membre fondateur du conseil d'administration et ancien directeur exécutif (Indonésie)

Photo professionnelle d'Endy Bayuni
A l'IARJ

Endy Bayuni est un membre fondateur de l'IARJ et a été directeur exécutif de 2016 à 2021. En tant que membre du comité de dialogue de l'IARJ, il participe à l'organisation d'événements de discussion en ligne.

Contexte

Endy est un journaliste expérimenté et accompli, qui écrit le plus souvent sur la politique indonésienne, les affaires étrangères, le développement économique, l'islam et les médias. Il a travaillé pendant de nombreuses années pour le Jakarta Post dans diverses fonctions journalistiques, notamment en tant que rédactrice en chef de la publication. Endy a également écrit pour Reuters de 1984 à 1991.

Il est membre du conseil d'administration de plusieurs organisations non gouvernementales, dont le Partenariat pour la réforme de la gouvernance en Indonésie, Nature Conservancy Indonesia et l'Institut pour l'analyse politique des conflits. En 2020, il a rejoint le conseil de surveillance indépendant de Facebook (Meta).

Endy a reçu plusieurs bourses de journalisme, dont celle de Senior Fellow au bureau du East-West Center à Washington, la bourse Nieman à l'université de Harvard et la bourse Jefferson à l'université d'Hawaï.

Pedro Brieger, membre du conseil d'administration (Argentine)

Pedro Brieger dans la rue
Contexte

Pedro Brieger est un journaliste et sociologue argentin qui travaille à la radio et à la télévision depuis plus de 30 ans. Il est directeur de NODAL : Noticias de América Latina y el Caribe (Nouvelles d'Amérique latine et des Caraïbes) et chroniqueur pour le réseau d'information C5N. Pedro est également professeur à l'université de Buenos Aires et auteur de nombreux livres et articles sur la religion et la politique.

Liens

David Crumm, rédacteur web (États-Unis)

David Crumm assis à un bureau avec un ordinateur portable. Des étagères remplies de livres se trouvent à l'arrière-plan.
A l'IARJ

En tant que membre du conseil d'administration, David Crumm participe à la gestion du site web de l'IARJ. Il est le principal rédacteur et éditeur des articles et autres contenus du site.

Contexte

David Crumm est connu dans tout le pays par les journalistes et les auteurs qui traitent de l'impact de la religion, de la spiritualité et des questions interculturelles sur notre monde. Pendant plus de 30 ans, David a écrit sur ces sujets principalement pour des journaux américains. Il a réalisé des reportages en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

En 2007, David a quitté les journaux pour cofonder l'association Lire l'esprit magazine en ligne et maison d'édition. La partie édition de cette entreprise est devenue Front Edge Publishing. Les deux Lire l'esprit et Front Edge Publishing couvrent un large éventail de sujets, notamment la diversité religieuse et culturelle, les soins, le leadership, l'histoire, les films, les vacances et le rétablissement de la paix. Aujourd'hui, David continue d'être le rédacteur en chef et le cofondateur des deux maisons d'édition.

David est chercheur principal auprès de plusieurs universités et organisations à but non lucratif, notamment la Knight-Wallace Journalism Fellowship de l'université du Michigan et l'East-West Center, basé à Washington DC. Il est également un innovateur dans le domaine des relations professionnelles entre journalistes et auteurs, établissant un modèle du Michigan pour la mise en réseau des communicateurs professionnels.

Liens

Prince Charles Dickson, membre du conseil d'administration (Nigeria)

Prince Charles Dickson sur fond rouge
A l'IARJ

En tant que membre du conseil d'administration de l'IARJ, le Prince Charles Dickson supervise l'apprentissage et le partage des connaissances sur le journalisme religieux en Afrique subsaharienne.

Contexte

Prince Charles Dickson possède des dizaines d'années d'expertise dans les domaines des médias, de la politique publique, de la psychologie et des pratiques de développement. Il a été journaliste, correspondant et rédacteur en chef, rédigeant et contribuant à plusieurs articles novateurs.

Négociateur et arbitre expérimenté, le Prince Charles est certifié en religion et politique mondiale, en genre, en gestion et analyse des conflits et en résolution des conflits interconfessionnels. Il se rend dans plusieurs universités et instituts en tant que personne-ressource pour les études liées aux conflits. Il parle couramment le yoruba, l'ibo, le hausa, l'anglais et le français.

Outre l'IARJ, le Prince Charles est membre et boursier d'un large éventail d'organismes professionnels. Il a plusieurs projets et consultations en cours avec des OING, des ONG, des CBD, des organisations confessionnelles, des gouvernements d'État et leurs agences. Prince Charles est le chef d'équipe de l'initiative locale nigériane Tattaaunawa Roundtable et expert en consolidation de la paix pour le projet londonien PeaceDirect.
Le Prince Charles est diplômé de l'Université de Jos, de la prestigieuse Humanitarian Academy de Harvard et de l'Université du Texas. Il est également titulaire d'un doctorat en psychologie (politique et développement humain) de l'université jésuite de Georgetown, à Washington DC.

Liens

Jelena Jorgačević Kisić, Vice-présidente (Serbie)

A l'IARJ

Jelena Jorgačević Kisić a occupé le poste de représentante régionale pour l'Europe au sein de l'IARJ de 2020 à 2022. À partir de 2022, elle est vice-présidente du conseil d'administration de l'IARJ. Elle est particulièrement active au sein du comité du concours de l'IARJ, qui gère le prix du journalisme religieux Piazza Grande.

Contexte

Jelena est journaliste à l'hebdomadaire de Belgrade Vreme. A VremeElle couvre principalement des sujets liés à la religion, à l'éducation et aux droits de l'homme. Jelena publie également des textes dans d'autres médias nationaux et étrangers. Ses articles lui ont valu plusieurs prix nationaux de journalisme.

À la faculté des sciences politiques de Belgrade, Jelena a terminé ses études de premier cycle et obtenu une maîtrise. Elle a ensuite obtenu un master de deux ans en études religieuses à l'université d'Erfurt en Allemagne. Actuellement, Jelena poursuit son doctorat à l'université de Regensburg en Allemagne.

Jelena a organisé et participé à de nombreuses conférences et discussions sur les relations entre la religion, la société et l'État, la religion et les médias, et le dialogue interreligieux. Elle est la présidente de l'organisation non gouvernementale Forum for Religion, Media and Culture of Remembrance. Jelena a également été la boursière du KAICIID en 2020.

Liens

Indeewari Amuwatte, membre du conseil d'administration (Sri Lanka)

A l'IARJ

Indeewari siège au conseil d'administration de l'IARJ. Dans une précédente chronique pour l'IARJ, elle a décrit ses valeurs en tant que journaliste : "Les journalistes ont un rôle massif et important à jouer non seulement dans la résolution des conflits fondés sur la religion, mais surtout dans la prévention de ces conflits. Nous pouvons et devons prendre l'initiative de veiller à ce que les histoires que nous racontons ne portent pas atteinte à une communauté ou n'en glorifient pas une autre. Nous ne devrions pas blesser indûment des individus de confessions différentes ou être à l'origine de la haine envers une communauté ou des personnes d'une certaine confession. Le métier de journaliste implique une grande responsabilité à l'égard de la société, des communautés et des individus".

Contexte

Indeewari est une journaliste basée à Colombo, au Sri Lanka. Elle couvre les affaires sri-lankaises depuis 16 ans, y compris les dernières étapes de la guerre civile, qui s'est terminée en 2009, jusqu'aux développements plus récents dans les domaines des affaires, de la politique, de la religion et de la réconciliation. Elle a commencé comme reporter à Channel One MTV (NewsFirst), puis est passée à ART Television pendant huit ans et travaille aujourd'hui avec Ada Derana. Elle anime un talk-show hebdomadaire dans lequel elle s'entretient avec des leaders d'opinion, des universitaires, des experts et des hommes politiques pour approfondir des sujets qui touchent à la vie de tous les jours.

Jonah Mandel, membre fondateur du conseil d'administration (Israël)

Tête de Jonah Mandel
A l'IARJ

Jonah Mandel est l'un des membres fondateurs de l'IARJ et siège actuellement au conseil d'administration. Il participe à l'organisation des conférences, met sur pied des discussions régionales et supervise le travail des différents comités.

Contexte

Jonah Mandel est un journaliste anglophone de l'agence de presse française AFP à Jérusalem, où il couvre Israël et les territoires palestiniens depuis une dizaine d'années. Auparavant, il était journaliste spécialisé dans les questions religieuses à l'agence de presse française AFP. Jerusalem Post. Jonah est né au Canada et a passé la majeure partie de sa vie en Israël.

Liens

Douglas Todd, membre fondateur du conseil d'administration et ancien président (Canada)

Photo professionnelle de Douglas Todd
A l'IARJ

Membre fondateur de l'IARJ, Douglas Todd en a été le président de 2015 à 2021. Il reste actif au sein du conseil d'administration et a participé à 10 des 11 conférences de l'IARJ.

Contexte

Douglas Todd est un journaliste et un auteur très apprécié, spécialisé dans les migrations mondiales, la religion, l'éthique et la diversité. Il écrit principalement pour le Vancouver Sun, Postmedia News et Religion News Service (Washington, D.C.).

En tant qu'auteur et éditeur, Douglas a publié trois ouvrages à succès, le plus récent étant Cascadia : l'utopie insaisissable - Explorer l'esprit du Nord-Ouest Pacifique.

Douglas a remporté un prix du livre et 34 prix de journalisme, et a été sélectionné pour 40 autres distinctions. Il a reçu plusieurs bourses d'études, dont la bourse Jack Shadbolt en sciences humaines, d'une durée de huit mois, à l'université Simon Fraser, et un doctorat honorifique de la Vancouver School of Theology. Il donne fréquemment des conférences au Canada et dans le monde entier.

Liens

Personnel

Elisa Di Benedetto, directrice générale (Italie)

Elisa Di Benedetto assise dans une voiture avec un appareil photo
A l'IARJ

Elisa Di Benedetto est un membre fondateur de l'IARJ et en est actuellement la directrice générale.

Contexte

Passionnée par la communication sous toutes ses formes, Elisa est une journaliste indépendante et une écrivaine basée dans le nord-est de l'Italie. Ses domaines de prédilection sont les questions interculturelles et interreligieuses, la migration, les communautés musulmanes en Italie, la diversité et le dialogue interreligieux.

Elle est membre du conseil d'administration et du conseil de direction de l'Initiative d'apprentissage conjoint sur la foi et les communautés locales. Elle a été chef de projet à l'IARJ et formatrice au Centre international des journalistes (ICFJ).

Elisa a fait des reportages en Afghanistan et au Liban et, ces dernières années, elle a également travaillé comme médiatrice linguistique et culturelle avec des réfugiés.

Ancienne lauréate de la bourse Henry Luce à Washington DC, elle est membre du réseau GERIS (Global Exchange on Religion in Society) de l'UE et de l'initiative des anciens élèves de l'UE. Elle intervient régulièrement lors de conférences et d'événements sur le journalisme et la religion, la migration et les questions interconfessionnelles.

Elisa est diplômée en études de communication de l'Alma Mater Studiorum-Université de Bologne (Italie) et est titulaire d'une maîtrise en études de maintien de la paix et de la sécurité de l'Université RomaTre (Italie).

Liens
Ann Worley adossée à un mur, regardant la caméra

Ann Bell Worley, rédactrice en chef adjointe (États-Unis)

A l'IARJ

Ann Bell Worley élabore le contenu de notre site web.

Contexte

Ann Bell Worley est une communicatrice chevronnée. Ann est une rédactrice et une éditrice basée à Houston, avec une formation en théologie et un ministère. Elle est l'auteur de deux livres pour enfants et a également publié des ouvrages sur la religion et l'éducation des enfants, ainsi qu'un grand nombre d'articles.

Ann est titulaire d'une licence en musique d'église de l'université Baylor et d'une maîtrise en théologie du George W. Truett Theological Seminary. Après ses études au séminaire, elle a été pasteur associé à la Woodland Baptist Church de San Antonio et résidente pastorale à la Wilshire Baptist Church de Dallas, avant de revenir à ses racines dans l'Église épiscopale.

La plupart de ses écrits récents portent sur les défis liés à l'éducation d'un enfant médicalement complexe. Vous trouverez d'autres travaux d'Ann et l'histoire de sa famille sur son site web : www.graycoloredglasses.com.

Liens

Larbi Megari, rédacteur arabe (Algérie)

Larbi Megari pose devant un paysage urbain
A l'IARJ

Larbi Megari participe à la direction, à la gestion et à l'édition du contenu publié sur ce site.

Contexte

Larbi Megari est un universitaire qui écrit sur l'interaction entre la religion et les médias dans un contexte académique. Outre l'IARJ, il écrit occasionnellement pour d'autres médias et sites web d'organisations, tels que l'Association of Religion Data Archives (ARDA), le Media Diversity Institute et la Télévision algérienne.

Larbi a obtenu une licence en psychologie et un diplôme appliqué en commerce international à l'université d'Alger en Algérie. Il a ensuite obtenu une maîtrise en communication de masse à la London Metropolitan University en Angleterre et un doctorat en sciences de l'information et de la communication à l'université de Tours en France. Larbi est titulaire d'un certificat d'aptitude à l'anglais délivré par l'université de Cambridge en Angleterre.

Liens

Martin Davis, spécialiste en communication (États-Unis)

Martin Davis en polo bleu, bras croisés
Contexte

Martin est un journaliste professionnel basé à Washington, D.C., depuis plus de 20 ans. Il est depuis peu rédacteur en chef de la rubrique "Opinion" du journal The Free Lance-Star à Fredericksburg, en Virginie.

Martin a publié son premier livre en 2022, intitulé 30 jours avec les entraîneurs des lycées américains. Ses écrits ont été publiés dans la revue Christian Science Monitor, Philanthropie, Magazine du PGA Tour, U.S. News & World Reportet de nombreux journaux à travers le pays. Martin s'intéresse actuellement à la restauration de la société civile dans les communautés locales et à l'importance de préserver et de renforcer l'enseignement public traditionnel.

Liens